Les quatre plus grosses erreurs du World Showcase d’EPCOT

Il ne fait aucun doute que le World Showcase d’EPCOT est un des endroits les plus populaires de tous les parcs à thème de Walt Disney World. Depuis près de 40 ans, les pavillons ravi les visiteurs avec une thématique approfondie, des attractions et surtout ses restaurants authentiques.

Cependant, il y a eu quelques faux pas tout au long de son histoire : des attractions non construites, des remplacements douteux et une construction bâclée.

Attraction maelstrom epcot

Remplacer Maelstrom par Frozen Ever After

Sans aucun doute, le changement le plus controversé jamais apporté au World Showcase est survenu en 2014, lorsque Disney a annoncé le remplacement de l’attraction bien-aimée Maelstrom du pavillon de la Norvège par un manège basé sur le film d’animation Frozen.


Lors de l’annonce, il y a eu un tollé immédiat de la part des fans qui ne voulait pas que Disney remplace une « attraction classique World Showcase » par une attraction basée sur un film d’animation. Mais comme à l’habitude, les manifestations n’ont pas été prises en considération et Maelstrom a été fermé en octobre 2014.

Frozen Ever After a ouvert ses portes le 21 juin 2016. L’attraction a été chaleureusement accueillie, même par beaucoup de ceux qui n’étaient pas en faveur du changement. L’ouverture de Frozen Ever After a marqué un changement radical dans la philosophie du World Showcase et le début de la construction d’attractions basées sur des films d’animation.

Une construction bâclée

Au début de la planification et de la construction du parc EPCOT, plusieurs attractions du World Showcase prévues ont été abandonnées à divers stades de développement et n’étaient pas présentes à l’ouverture.

Par contre, une attraction, Meet the World du pavillon du Japon, n’a pas vu le jour à cause d’une erreur de construction.

L’attraction, qui a été développée simultanément pour EPCOT et Tokyo Disneyland, était un spectacle de théâtre tournant (comme le Carousel of Progress) mais au lieu de suivre une famille japonaise, les visiteurs découvriraient des moments importants de l’histoire japonaise.

Meet the World était censé être situé dans un grand bâtiment à l’extrémité du pavillon japonais. Ledit bâtiment de spectacle a été construit, mais en raison de « mauvais calculs » dans la conception, il était impossible de faire un théâtre tournant à l’intérieur puisque la bâtisse ne peut supporter le poids d’un théâtre en rotation.

Au lieu de rénover le bâtiment, ce qui aurait nécessité un démontage couteux et presque complet, Meet the World a été repoussé à la phase 2 prévue de la construction d’EPCOT. Cependant, une combinaison de coupes budgétaires et de crainte que le grand nombre d’anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale visitant le parc soit offensée par ce genre d’attraction racontant l’histoire japonaise a conduit à la suppression complète de cette attraction.

Aujourd’hui, le bâtiment d’exposition bâclé est toujours présent dans le pavillon japonais, la plupart de l’espace initialement alloué à Meet the World étant utilisé pour le stockage.

La version à Tokyo Disneyland a bien fonctionné de l’ouverture du parc en 1983 jusqu’en 2002, date à laquelle il a été fermé pour faire place à Monsters Inc. Ride & Go Seek.

Pas de nouveaux pays depuis 1988

À la construction du parc EPCOT, jusqu’à 20 pays étaient prévus pour le World Showcase. En raison de problèmes budgétaires, de la réticence de nombreuses entreprises internationales et des gouvernements à parrainer des pavillons, le parc a ouvert ses portes en 1982 avec seulement neuf nations représentées.


Le World Showcase est conçu pour que davantage de pays soient ajoutés, et des panneaux étaient présents à l’ouverture pour annoncer la venu prochaine de l’Espagne, Israël et l’Afrique équatoriale.

Au cours des années 1980, aucun de ces pavillons promis n’a vu le jour. Deux nouvelles nations ont rejoint le World Showcase depuis son ouverture: le Maroc en 1984 et la Norvège en 1988.


Au cours des 30 dernières années, plusieurs rumeurs, voire d’annonces officielles pour le World Showcase ont eu lieu, notamment la venue d’un pavillon pour le Brésil et l’Union soviétique (Russie).

Cependant, aucun de ces nouveaux pays n’a été ajouté. Ce manque de sang neuf, aussi amusant soit-il, donne une impression que le World Showcase est vieillot. Cependant, tout espoir n’est pas perdu, car il reste beaucoup d’espace d’extension disponibles.

Ne pas construire le Mont Fuji

Au fil des ans, il y a eu de nombreuses attractions du World Showcase planifiées mais non construites dans à peu près tous les pays. Cependant, nous dirions que la plus grande opportunité que Disney a ratée à plusieurs reprises était la construction des montagnes russes du mont Fuji.

Tout comme les attractions Matterhorn de Disneyland et Expedition Everest du Disney’s Animal Kingdom, l’attraction était censée être une montagne russe en acier dans un grand bâtiment conçu pour ressembler à une version réduite du vrai mont Fuji. De nombreuses versions des montagnes russes ont été envisagées au fil des ans, dont une qui mettrait en vedette Godzilla.

Malheureusement, les montagnes russes du mont Fuji n’ont jamais été construites, probablement en raison de problèmes budgétaires. Il existe également une légende urbaine selon laquelle la compagnie Kodak, sponsor de longue date de Disney, ait refusé que Fuji Film soit aussi un sponsor.

Nous pensons qu’il est dommage que le mont Fuji ne domine pas actuellement le pavillon japonais, car les montagnes russes auraient donné au World Showcase une dose d’adrénaline et un petit plus au paysage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.