Walt Disney’s Carousel of Progress

carousel-of-progressLe Walt Disney’s Carousel of Progress (ou en français Carousel du Progrès) est une attraction du parc Magic Kingdom à Walt Disney World en Floride. L’attraction est située dans la section Tomorrowland du parc et a ouvert ses porte en janvier 1975 en même temps que la montagne russe Space Mountain.

Un peu d’histoire

À l’origine, l’attraction Carousel of Progress se nommait Progressland Carousel Theater et avait été créé pour la foire internationale de New York en 1964-65. Par la suite, l’attraction a été transférée à Disneyland en Californie de 1967 à 1973 pour être finalement transférée au parc Magic Kingdom en Floride où elle est toujours en opération. À noter que cette attraction était selon Walt Disney sa préférée et il souhaitait qu’elle soit pour toujours en opération.

Concept de l’attraction

Les visiteurs prennent place dans un théâtre offrant environ 200 sièges et dont la particularité est d’être rotatif. Donc, pour passer d’une scène du spectacle à l’autre, la partie du théâtre dans laquelle sont assis les spectateurs se déplace.

Dans chaque scène, le personnage principal est un homme qui raconte les progrès techniques qui ont contribué à l’amélioration de la vie à son époque. Le tout commence au début du XXe siècle et se termine dans le temps présent. Dans chaque scène on peut également voir le chien de la famille qui se nomme Rover. En plus de l’homme et son chien, d’autres personnages de la famille font leur apparition pour compléter l’histoire. Tous les personnages sont des audio-animatroniques.

La durée totale du spectacle est d’environ 20 minutes.

Première scène

Dans la première scène, les visiteurs prennent place dans le théâtre et devant eux, rideau est fermé. Au centre, il y a le logo de l’attraction. Un narrateur fait une brève introduction, puis, le théâtre se déplace vers la seconde scène.

Seconde scène

La seconde scène présente la famille au début du XXe siècle. Parmi les objets présentés dans cette scène, il y a une pompe manuelle pour l’eau dans l’évier ou encore, une glacière pour la réfrigération des aliments. L’homme précise par exemple qu’à son époque on peut traverser l’Amérique en train à vapeur en 7 jours, ce qui pour l’époque était un progrès considérable. Vous noterez que cette scène se déroule au printemps.

Troisième scène

Carousel-of-Progress-1920

La troisième scène présente la famille durant les années 1920. La maison dispose maintenant d’électricité ce qui est le principal progrès. Rien est encore parfait et on peut voir des fils électriques qui pendant au plafond. De plus, une panne de courant se produit durant la scène ce qui se produisait souvent à l’époque. On y voit aussi une radio. Cette troisième scène prend place en été, et plus précisément, le jour de la fête nationale des États-Unis, un 4 juillet. L’homme tient dans sa main droite une affiche de Niagara Falls.

Quatrième scène

La quatrième scène présente les années 1940. Il y a maintenant moins de problème d’électricité. Il y a un lave-vaisselle dans la cuisine et on peut également voir la grand-mère de la famille regarder la télévision. On peut aussi voir que le jeune garçon se déguise et décore une citrouille. La saison est donc l’automne et l’Halloween arrive bientôt.

Cinquième scène

Dans la cinquième scène, on fait un bon dans le temps et on se retrouve dans un avenir proche du présent. On y voit une télé grand écran du style début année 2000. On voit aussi un portable et il y a allusion à la domotique et aux jeux vidéo. Il y a aussi un sapin de Noël et des cadeaux à son pied. Cette fois, la saison est donc l’hiver.

Sixième scène

La dernière scène est identique à la première. Dans celle-ci, le narrateur fait un discours de conclusion et ensuite, les visiteurs quitte le théâtre.

La musique de l’attraction

À Magic Kingdom, il y a quelques attractions pour lesquels la musique est assez marquante. Vous faites l’attraction et lorsque vous sortez, la chanson vous reste en tête pendant un long moment tel que It’s a Small World par exemple.

La chanson du Carousel of Progress est dans le même genre. Elle s’intitule There’s a Great Big Beautiful Tomorrow et est chantée chaque fois que les spectateurs passent d’une scène à l’autre. Parions que lorsque vous sortirez du manège, même trente minutes plus tard, les paroles vous reviendrons en tête : « There’s a great big beautiful tomorrow Shining at the end of every day. There’s a great big beautiful tomorrow And tomorrow’s just a dream away… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *