Le plus ancien manège de Walt Disney World

Le Prince Charming Regal Carrousel du parc Magic Kingdom était à Walt Disney World lorsque les tourniquets ont ouvert en 1971 pour la toute première fois. C’est le plus ancien manège de Disney, mais saviez-vous que le carrousel est en fait plus ancien que Walt Disney World lui-même ?

Le Prince Charming Regal Carrousel situé à Fantasyland est un manège lent, tournant et ouvert aux visiteurs de toutes tailles et de tous âges. Particulièrement populaire auprès des tout-petits, les chevaux colorés en bois richement sculptés et la calèche magnifiquement ornée pouvant accueillir 2 à 3 personnes de cette attraction classique inspirée de Cendrillon de Disney est parfaite pour ce parc.

Ce manège est plus ancien que Walt Disney World! En fait, il a plus de cent ans et a été construit en 1917 par la Philadelphia Toboggan Company.

L’attraction portait le nom «The Liberty Carrousel» et était dans le parc Belle Isle Park, à Detroit au Michigan. Le carrousel avait à l’origine une plate-forme de 60 pieds, 72 chevaux de bois sculptés à la main dans l’érable par des artisans allemands et italiens, 4 calèches et pouvait accueillir 99 passagers. À l’époque, le carrousel avait une palette de couleurs patriotique rouge, blanche et bleue.

Il a été déplacé au Parc olympique de Maplewood dans le New Jersey après avoir été rénové à Philadelphie. Il est resté au Parc olympique pendant près de 40 ans jusqu’à ce que la Walt Disney Company l’acquiert en 1967.

Lorsque Disney l’a acheté, il fut expédié en Californie, où les chevaux ont été dépouillés et chacun reçu un design unique. Des moules ont été fabriqués à partir de 18 chevaux pour faire des copies en fibre de verre. On y a ajouté des feuilles d’or, de l’argent et du bronze à chacun des chevaux. Pour une touche Disney et pour le lier au château de Cendrillon,18 vignettes peinte à la main racontant l’histoire de Cendrillon ont été ajouté pour remplacer les scènes du Far West d’origine.

Petit secret:

Onze copies en fibre de verre des chevaux originaux ont été réalisées afin que l’équipe de maintenance de Disney puisse régulièrement repeindre et entretenir ces œuvres d’art. Environ 50 à 60 des chevaux sont rénovés chaque année, ce qui coûte plusieurs milliers de dollars chacun.

Les chevaux les plus ornés sont à l’extérieur où ils sont les plus visibles et des chevaux sont décorés pour plaire aux garçons et d’autres pour plaire aux filles. Chaque cheval a un numéro et un nom. Les numéros sont sur les « brides » et les noms sont conservés dans un registre à l’hôtel de ville situé sur la Main Street USA.

En 1971, il y avait 90 chevaux sur le carrousel, mais actuellement il y en a 87. Trois ont été retirés après la redécouverte d’une des calèches originales du «Liberty Carousel» dans un entrepôt Disney en Californie en 1997.

Détail original datant de la construction du Prince Charming Regal Carrousel sous le nom de Liberty Carousel en 1917

Bien qu’il ait été largement rénové et repeint pour correspondre au thème de Cendrillon, des jeunes filles de la conception originale peuvent encore être vues sur le dessus. Et pourquoi les chevaux sont blanc? Parce que les chevaux blancs sont généralement associés à des héros et héroïnes.

Certaines personnes affirme qu’il y a un cheval particulier sur le carrousel, soit celui de Cendrillon, le numéro 37. Ce cheval possède un pompon doré derrière la selle et un ruban doré sur la queue.

Cheval de Cendrillon - Carrousel Magic Kingdom

Pour le repérer rapidement, trouvez la calèche. Une fois que vous aurez trouvé le traîneau, regardez 3 rangées en avant. Le cheval de Cendrillon se trouvera au centre.

Le 1er juin 2010, le nom a été changé de Cinderella’s Golden Carousel en Prince Charming Regal Carrousel. Le changement de nom aide à raconter le reste de l’histoire de Cendrillon qui a inspiré le carrousel.

L’histoire officielle est :

Qu’après leur romance de conte de fées et leur mariage heureux pour toujours, Cendrillon et le prince charmant ont élu domicile au château de Cendrillon. Avec la paix dans tout le royaume, le prince charmant avait tout son temps pour s’entraîner pour des tournois de joutes. Dans la campagne près du château, il construisit un appareil d’entraînement de chevaux sculptés, sur lequel il pouvait pratiquer l’art du ring-spearing, une épreuve de tournoi dans laquelle un chevalier monte son cheval à toute vitesse avec une lance à la main, vers un petit anneau suspendu d’une branche d’arbre, dans le but de transpercer l’anneau. Cet appareil d’entraînement était connu sous divers noms à travers les terres, mais était généralement appelé « carrousel ». Le dispositif de carrousel a attiré l’attention des villageois, qui voulaient faire un tour sur cet incroyable engin tournant. Alors, le Prince Charmant fit construire un deuxième carrousel plus près du château, où tout le monde pouvait y faire un tour.

Pour le 50e anniversaire de Magic Kingdom, le manège à subit quelques améliorations comme de la dorure sur les flèches et autour des portraits ainsi que l’ajout de lumières.

N’est-il pas impressionnant que des machines construites il y a plus d’un siècle fonctionnent toujours aussi bien ? Lors de votre prochaine visite à Magic Kingdom, nous vous suggérons de faire un arrêt de quelques minutes pour admirer les beaux détails et tout le travail des artisans de cette attraction.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.