Des bâtiments toujours présents pour des manèges à EPCOT qui n’ont jamais vu le jour

Le parc EPCOT à Walt Disney World a plusieurs attractions, mais saviez-vous que Disney avait initialement prévu des attractions qui n’ont pas vu le jour dans le World Showcase?

En fait, les bâtiments pour les manèges qui ont été construits sont encore visibles aujourd’hui.

Le premier manège devait être dans le pavillon de l’Allemagne. L’attraction Rhine River Cruise devait être aussi agréable qu’instructive. Elle aurait emmené les visiteurs dans une croisière sur les fleuves les plus célèbres d’Allemagne; le Rhin, la Tauber, la Ruhr et l’Isar. On aurait aussi pu y voir des miniatures détaillées de monuments célèbres dont un de la cathédrale de Cologne. Le trajet aurait également présenté les réalisations plus modernes du pays.

Quelle partie du manège a été construite ?

Une partie du bâtiment a été construite et existe toujours aujourd’hui. Mais la majorité du bâtiment pour l’attraction n’a jamais été construite. Vous remarquerez sur la carte ci-dessous que la zone d’embarquement et la zone de débarquement sont tout ce qui aurait pu tenir dans le bâtiment existant.

Il y avait aussi un autre manège prévu pour l’Allemagne, Matterhorn Bobselds comme à Disneyland. Selon des spéculations, cette attraction aurait été située à gauche de la croisière.

Si vous regardez le pavillon sur Google Earth, vous pouvez voir qu’ils avaient commencer à construire un bâtiment pour les attractions et qu’il est toujours là.

Que reste-t-il aujourd’hui ?

Vous trouverez des vestiges du manège comme la porte d’entrée du manège, qui est situé à droite de l’entrée du restaurant Biergarten.

Et au début des années 80, de grandes portes en bois se trouvaient à l’entrée de la file d’attente de la croisière sur le Rhin qui a été recouverte d’un mur et d’une fresque.

Dans le pavillon du Japon, certaines des attractions prévues comprenaient des montagnes russes intérieures basées sur le mont Fuji au Japon. Ce manège, Mount Fuji Roller Coaster devait lui aussi être conçu de manière similaire aux Matterhorn Bobsleds de Disneyland mais aurait inclus une réplique du mont Fuji, de Godzilla ou d’un grand lézard qui « attaquerait les invités dans leurs voitures ».

Source: Reimagining Disney

Située derrière la pagode qui est l’icône du pavillon du Japon, la montagne aurait transformé l’apparence du World Showcase. Les montagnes russes auraient eu une section à l’extérieur et à l’intérieur de la montagne et auraient, bien sûr, été les premières montagnes russes d’EPCOT.

Source: Reimagining Disney

Pourquoi la construction n’a pas eu lieu? Le coût était probablement un facteur. Il était essentiel pour chaque attraction d’EPCOT d’avoir un sponsor commercial, pour aider à supporter le coût de la construction. Le prétendant évident pour une attraction du mont Fuji était le fabricant de films Fujifilm. Mais, bien sûr, son grand rival Kodak était déjà un sponsor majeur de Disney et parrainait le Imagination Pavilion dans la section Future World.

Une autre attraction proposée par les Disney Imagineers pour le pavillon du Japon était une version virtuelle de « Circle-Vision ». Les visiteurs seraient montés à bord d’un train à grande vitesse et auraient regardé à travers des fenêtres (des écrans de cinéma) pour voir les paysages changeants du Japon. Le plancher aurait vibré pour donner encore plus de réalisme.

Vous pouvez voir le bâtiment qui a été construit pour éventuellement acceuillir ses attractions grâce à Google Earth sur la photo ci-dessous.

Des rumeurs d’attractions ajoutées aux pavillons du World Showcase circulent toujours, et qui sait quels plans passés pourraient éventuellement être dépoussiérés. Pensez-vous que ces attractions auraient dû être construites?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.